Comment chercher et trouver un commercial ?

« Il n’existe rien de constant, si ce n’est le changement. » - Bouddha

 
Les métiers du commerce et de gestion de la relation client réputés peu attractifs souffrent d’une réelle pénurie de talents. Les commerciaux en poste, pourtant très sollicités via l’approche directe notamment, hésitent à se laisser tenter par de nouvelles opportunités professionnelles. En parallèle, la passivité des candidats sur internet et les jobboards a entraîné ces deux dernières années un véritable effondrement du nombre de réponse aux offres d’emploi commercial.

Quelle est, du fait, la bonne méthode de sourcing et les bons supports de communication pour trouver les meilleurs commerciaux ? Votre site internet, les cvthèques des jobboards, les réseaux sociaux professionnels, la presse écrite, les salons de recrutement, la cooptation ou encore l’approche directe ? À chaque moyen ses avantages, mais aussi ses limites. Focus sur les plus et les moins des principaux canaux de recherche.

CCLD

Miser sur la puissance d'Internet, des jobboards et des Réseaux SociauxMiser sur la puissance d’Internet, des jobboards et des Réseaux Sociaux

 

CCLD est né en 2001 à l’arrivée des premiers jobboards qui ont révolutionné depuis l’acte de candidature dans les entreprises. Le slogan d’Emailjob « vous cherchez, nous trouvons » résume bien l’objectif que s’étaient fixés ces pionniers de l’Internet : être des facilitateurs du marché de l’emploi en regroupant les informations sur des plateformes et favorisant ainsi le rapprochement entre employeurs et candidats. Aujourd’hui, ces acteurs sont devenus incontournables et le web 2.0 est venu parachever la transformation digitale du marché. Que se passe-t-il concrètement ?

Le volume des promesses employeurs grâce au web est devenu si élevé que les candidats ont pu, au fil des années, devenir de plus en plus passifs dans l’acte de candidature et de plus en plus actifs pour comparer les offres d’emplois entre elles ! Le phénomène s’est accéléré via les cvthèques des jobboards dans un premier temps, puis aujourd’hui, via les Réseaux Sociaux qui permettent aux « candidacteurs » (analogie au célèbre « consommacteur »…) d’être approchés directement et donc d’être dans une position d’égalité (voire parfois de supériorité !) dans la négociation avec le recruteur.

La vraie difficulté du marché consiste donc à l’heure actuelle à savoir analyser pour mieux cibler le contenu de l’information, et ce, afin de « chasser » les bons profils pour les uns, et les meilleurs jobs pour les autres : nous passons donc en quelque sorte d’une guerre des talents à une guerre des contenus, chaque acteur du marché devant faire preuve d’une forte capacité d’investigation (ou de « veille ») et de créativité pour trouver l’opportunité ou la personne la plus en adéquation avec ses besoins !

Les candidats de talent n’ayant pas forcément le temps de faire ces recherches, il revient donc aux entreprises de se doter de recruteurs capables de dénicher les meilleurs d’entre eux sur les réseaux, en d’autres mots de « Community Manager Recruteurs » !

Damien Himber

Damien HIMBER

Directeur du Développement Commercial

Comment redéfinir un processus de recrutement ? 1

Comment redéfinir un processus de recrutement ?

COFACE est une société d’assurance-crédit dont la mission est d’aider les entreprises à se développer en assurant le risque d’insolvabilité de leurs clients, et à prendre les décisions de crédit nécessaires pour renforcer leur capacité à vendre sur leurs marchés nationaux et d’exportation.

En savoir plus